Lentilles ou lunettes : comment choisir sa correction visuelle ?

Les lunettes et les lentilles de contact ont le même principe. Elles redirigent la lumière vers votre rétine afin de corriger votre vue, permettant également de corriger la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et la presbytie.

 

Les lentilles de contact, une correction pratique et esthétique

 

Grâce aux lentilles de contact, vous bénéficiez d’une correction pratique et esthétique pour plusieurs défauts de vision. De plus, elles assurent un champ de vision naturel et vous permettent de regarder dans toutes les directions sans bouger la tête, tout en permettant de corriger la vision du porteur beaucoup plus efficacement que les lunettes. 

 

En effet, les lentilles de contact sont positionnées au contact de la cornée et taillées sur leurs deux faces dans le but d’améliorer l’anomalie optique. Ces lentilles sont utilisées principalement dans la correction de la myopie (80 % des cas) et dans une moindre mesure de l’hypermétropie, de l’astigmatisme et de la presbytie. 

 

En outre, il existe une grande variété de gamme des lentilles de contact souples et mensuelles, répondant en pratique à tous les besoins visuels du quotidien, mais aussi très pratiques dans la vie professionnelle comme dans un grand nombre d’activités sportives. 

 

On trouve aussi des lentilles jetables, que l’on peut garder une ou deux semaines de suite. En revanche, à force d’utiliser les lentilles de contact vos yeux risquent d’être plus secs et plus rouges. Par ailleurs, certaines personnes ont aussi du mal à mettre leurs lentilles de contact.

 

Avantages et inconvénients des lunettes

 

Les lunettes sont disponibles en plusieurs modèles, elles s’adaptent à tous les types de visages, les verres permettent aux rayons lumineux de se diriger de nouveau sur la rétine et non plus en avant de celle-ci comme dans la myopie ou en arrière comme dans l’hypermétropie. Les lunettes présentent entre autres divers avantages comme :

 

  • Elles sont accessibles même en cas de faibles sécrétions lacrymales.
  • Elles peuvent être portées dès le plus jeune âge et jusqu’à la fin de la vie.
  • Elles sont faciles d’entretien.
  • Elles protègent de certaines agressions comme le vent, les courants d’air, la climatisation, autant d’éléments qui peuvent assécher les yeux. 

On peut également trouver différents types de verres :

 

  • Les verres unifocaux
  • Les verres progressifs
  • Les verres teintés

Par ailleurs, les lunettes de vue sont ne peuvent pas être utilisées dans le cas de sports de contact (judo, football, rugby, tennis, ski, etc), car elles peuvent se casser, se perdent plus facilement et peuvent s’embuer en cas de pluie. Avec des lunettes, le champ de vision est limité aux verres, plus ou moins grand selon la monture choisie.

 

Ainsi, il est recommandé d’opter pour des lunettes de vue spécifiques pour les sports aquatiques, en raison de la majoration du risque d’infections liées aux amibes et bactéries présentes dans l’eau.

Comment créer son Dossier Médical Partagé ?

Le Dossier Médical Partagé (DMP) est un dossier médical électronique centralisé, partagé à l’échelle nationale, largement accessible et centré sur le patient. Il est facultatif et gratuit pour tous les bénéficiaires individuels de l’assurance maladie gouvernementale. 

Les détails de tous vos traitements, résultats de tests, pathologies, allergies et autres informations sur la santé seront regroupés en un seul endroit dans le but de fournir des soins de santé coordonnés, en particulier en cas d’urgence.

Mais comment et pourquoi créer un DMP ? L’accès est-il complètement sécurisé ?

Comment créer un DMP ?

Vous pouvez créer votre DMP

–   En ligne, directement depuis le site Web https://www.dmp.fr/patient/creation/etape1

–   En pharmacie ou chez un professionnel de santé équipé des outils informatiques appropriés

–   À l’accueil de votre Caisse Primaire d’Assurance Maladie

–   Avec un conseiller de votre mutuelle

Une fois créé, votre DMP est accessible à tout moment depuis la section Mon DMP du site Web ou via l’application mobile DMP téléchargeable disponible pour les systèmes iOS et Android.

Les patients doivent s’identifier à l’aide du mot de passe de connexion qui leur a été donné au moment de la création de leur DMP.

Comment celatfonctionne-t-il ?

Un DMP peut être créé à la demande d’un patient, d’un médecin ou d’un professionnel de santé. Dans les deux derniers cas, le patient doit être informé et son consentement obtenu avant la création du dossier. Pour créer un DMP, le professionnel de santé ou le médecin a besoin d’un logiciel compatible pour se connecter au dossier via Internet. L’accès des patients se fait uniquement par Internet. Le dossier appartient au patient et il contrôle l’accès du prestataire de soins à celui-ci.

Quelles sont les informations détenues ?

 

  • Votre historique de soins au cours des 24 derniers mois, mis à jour automatiquement par votre assurance maladie
  • Vos résultats de test (radiographie, analyses biologiques, etc.)
  • Vos antécédents médicaux (pathologie, allergies etc.)
  • Vos rapports d’hospitalisation
  • Les coordonnées de votre plus proche parent
  • Vos instructions préalables pour le traitement de fin de vie (depuis 2019)

Qui est concerné ?

Tout patient possédant une Carte Vitale et un numéro national de sécurité sociale peut créer un dossier. Un médecin ou un professionnel de santé doit être enregistré avec une carte à puce et connaître le numéro de sécurité sociale du patient. L’accès sécurisé des patients dépend de leur de numéro de sécurité sociale et d’un mot de passe via un site HTTPS protégé. Toutes les données sont stockées en France.

Objectifs du DMP

L’idée d’un « dossier médical personnalisé pour chaque citoyen français a été inaugurée pour la première fois en 2004.

Le principal objectif du DMP était que tous les médecins impliqués dans le traitement d’un patient aient immédiatement accès à un dossier médical complet, afin d’éviter la répétition des investigations / prescriptions ou le risque de maladies négligées, etc, en s’appuyant sur des antécédents médicaux oraux.

Il permet également un échange plus rapide d’informations sécurisées entre les différentes structures de soins de santé impliquées dans un cas, par exemple pour un patient hospitalisé ayant subi des examens à différents endroits.

Un autre objectif à long terme était d’utiliser les informations collectées pour la surveillance syndromique épidémiologique et éco-épidémiologique pour aider à la détection précoce des problèmes de santé.

Traitement des reflux gastro-œsophagien (R.G.O.)

Bon nombre de personnes souffrent régulièrement de reflux gastro-œsophagien (R.G.O.). Le reflux gastro-œsophagien désigne la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage, qui est le conduit reliant la bouche à l’estomac. En ce sens, ce phénomène est à proprement parler le sens inverse de ce qui se produit dans le processus digestif.

 

En effet, lorsque le processus digestif fonctionne correctement, les aliments sont prédécoupés dans la bouche, puis parcourent le long de l’œsophage. Une fois dans l’estomac, nos aliments sont alors digérés par des enzymes ainsi que par de l’acide chlorhydrique sécrété par les glandes gastriques. Contrairement à l’estomac, l’œsophage n’a pas de système de protection contre l’acidité gastrique.

 

Ainsi, le reflux gastro-œsophagien est lié à un mauvais fonctionnement de l’œsophage, entraînant souvent des brûlures, des douleurs thoraciques et l’inflammation des muqueuses (œsophagite),

 

Inconfortable, le reflux gastrique peut être traité par de nombreuses méthodes. Découvrez-les dès à présent.

 

Comment traiter facilement le reflux gastro-œsophagien ?

 

Si vous souffrez occasionnellement de reflux gastrique, il ne faut pas s’alarmer. Il suffit simplement de vous rendre à la pharmacie la plus proche afin qu’un pharmacien vous conseille des antiacides ou encore des pansements afin de protéger la muqueuse œsophagienne des effets corrosifs des reflux.

 

Que faire lorsque le reflux gastro-œsophagien est une gêne fréquente ?

 

Lorsque vous souffrez de reflux gastro-œsophagien de manière fréquente, il est alors nécessaire de se tourner vers un médecin afin de diagnostiquer le reflux gastro-œsophagien et de mettre en place les traitements adaptés.

 

En effet, le reflux gastro-œsophagien n’est pas à prendre à la légère dans certains cas, car il peut entraîner de nombreuses complications : œsophagite, ulcère de l’œsophage, sténose œsophagienne…

 

Avant de déterminer un traitement adapté, votre médecin réalise une pH-impédancemétrie, un examen qui permet de mesurer l’acidité de l’estomac grâce à une sonde.

 

Dans des cas plus sévères de reflux gastro-œsophagien, la chirurgie du reflux gastro-œsophagien reste le seul recours. Cette opération consiste à insérer une valve entre l’œsophage et l’estomac pour bloquer les remontées alimentaires.

 

Les facteurs favorisant le reflux gastro-œsophagien

 

Il existe de nombreux facteurs contribuant au reflux gastro-œsophagien : prise de poids, alimentation grasse, consommation excessive de boissons gazeuses ou à base de caféine, ou encore la consommation de tabac.

 

Ainsi, pour éviter au mieux d’être sujet au reflux gastro-œsophagien, il est conseillé d’adopter une bonne hygiène de vie.

Addiction au sucre : quelles solutions ?

Vous êtes accros au sucre et vous cherchez des solutions efficaces et rapides pour vous sevrer rapidement ? Voyons ensemble les causes de cette addiction et les remèdes visant à vous désintoxiquer.

 

Principe de l’addiction au sucre :

 

Comme une drogue, l’addiction au sucre se définit par une accoutumance physiologique ou psychologique (des envies, des pulsions, des fringales de sucré….) due à un désordre psychiatrique qui engendre un trouble du comportement alimentaire.

 

Le sucre raffiné est devenu un véritable ennemi pour la santé. Et plus vous en mangerez, plus vous en aurez envie. Il constitue notamment l’origine de nombreuses maladies liées à notre hygiène de vie telles que le diabète, le mauvais cholestérol, l’obésité, la baisse des défenses immunitaires, etc.

 

Plus vous aurez consommé des aliments riches en sucre, plus la dose d’insuline augmente, et la glycémie va proportionnellement baisser. Quelques heures après, vous aurez un coup de barre et une fringale, ainsi que des envies compulsives de sucre. Ce phénomène s’appelle une hypoglycémie réactionnelle. 

 

Vous l’aurez compris, il est indispensable d’éviter la consommation de produits raffinés et transformés. En effet, le sevrage du sucre est un parcours difficile qu’il faudra réaliser par étapes afin de ne pas « exploser » psychologiquement.

 

Comment venir à bout de la consommation excessive de sucre ? 

 

  • Réduisez de façon progressive vos apports en glucides simples en restant à l’écart des sodas, des bonbons, des céréales raffinées, des jus et thés aromatisés en bouteille, des yaourts sucrés, des barres chocolatées, etc.
  • Identifiez les bons apports en glucides complexes et optez pour des produits alimentaires riches en fibres (comme par exemple les céréales complètes, les légumineuses et les fruits).
  • Préparez une détox anti-sucre qui vous aidera énormément dans le sevrage.
  • Si vous en ressentez vraiment le besoin, privilégiez la consommation d’un peu de produit sucré en fin de repas (un fruit frais par exemple) et évitez surtout les substituts au sucre, tels que les édulcorants et l’aspartame.

 

Les protéines végétales pour une alimentation saine et équilibrée

La consommation de viande et de poisson de qualité est devenue très coûteuse. Toutefois, les végétaux constituent une ressource protéique potentiellement intéressante. En effet, les protéines végétales de différentes origines (comme les céréales et les légumineuses) sont excellentes pour la santé et très économiques pour votre porte-monnaie. 

 

Lentilles (vertes, corail, brunes…), haricots secs, fèves (soja, haricot rouge, azuki, blanc, pinto…) et pois secs (entiers, cassés, chiches…) : ces aliments vous apportent de l’énergie grâce à leur teneur en hydrates de carbone. Ils sont également dépourvus d’acides gras saturés et de cholestérol. 

 

En outre, ces produits végétaux riches en protéines contiennent des fibres permettant de réguler 

le transit, la glycémie et le cholestérol.

 

 

  • Les noix, graines et fruits oléagineux 

 

 

Amande, pistache, noix de cajou, noix de Grenoble, noisette, noix du Brésil… Cette sélection de produits bénéficie d’une exceptionnelle richesse en protéines végétales, mais aussi en minéraux et en oligo-éléments. 

 

 

  •  Les légumineuses

 

 

Haricots rouges, lentilles, pois chiches, pois cassés… Les légumineuses constituent une source abondante en protéines végétales.

 

Pensez cependant à faire tremper vos légumineuses pendant au moins huit heures, afin de neutraliser une partie de l’acide phytique et d’activer leur potentiel enzymatique. Ceci leur permet en effet de devenir plus digestes donc moins agressives pour le tube digestif.

 

 

  • Les champignons

 

 

Les champignons représentent également une très bonne source de protéines végétales poussant gratuitement dans nos forêts ! Ils contiennent notamment des acides aminés soufrés (méthionine et cystine) en plus grande quantité que les protéines des végétaux frais.

 

 

  • Les fruits secs

 

 

Les fruits séchés ou fruits déshydratés sont nécessaires à notre alimentation parce qu’ils fournissent des protéines et aident notre organisme à réguler le cholestérol. Ils permettent aussi d’augmenter naturellement vos apports en fibres, en lipides mais aussi en antioxydants.

 

 

  •  Céréales 

 

 

Les céréales possèdent elles aussi de quantités très importantes de protéines végétales mais méfiez-vous des céréales contenant du gluten qui sont très mauvaises pour notre santé. Privilégiez grandement le riz (si possible complet et bio) ainsi que le quinoa. Ce sont d’excellentes sources de protéines végétales et d’énergie.

Les soins palliatifs

 

Les soins palliatifs sont les services médicaux, infirmiers, professionnels et autres requis par des malades atteints d’une maladie incurable. Ces services s’inscrivent dans l’ensemble des soins qui leur sont offerts, dans le respect des personnes, de leurs choix, de leurs valeurs et de leur cheminement afin de leur offrir le plus de confort possible avant le grand départ.

L’objectif principal des soins palliatifs est de soulager au mieux la douleur éprouvée par une personne atteinte d’une maladie grave, en fin de vie. Il s’agit d’offrir à cette personne des traitements pour apaiser sa douleur et son inconfort. Dans certains cas, on peut avoir recours à des interventions médicales et chirurgicales. Toutefois, l’objectif de ces interventions est le soulagement des douleurs et non pas la guérison du patient.

Prodigués par une équipe constituée de bénévoles, de membres du personnel médical, d’intervenants sociaux, de chefs spirituels et autres, ils comportent une grande prise en charge de la personne atteinte à plusieurs niveaux :

  • Sur le plan médical, par le soulagement de toutes sources d’inconfort et de douleur.

  • Sur le plan psychologique, par l’accompagnement de la personne malade qui traverse de grandes difficultés et qui souhaite conserver sa dignité, mais aussi dans l’accompagnement des proches et de la famille de cette personne qui traversent une dure épreuve et qui doivent faire leur deuil et accepter la réalité. Les soins peuvent donc continuer d’être délivrés même après le décès de la personne malade.

  • Les soins palliatifs prennent aussi en compte les croyances religieuses, les aspects spirituels et les facteurs sociaux qui entourent la personne malade en phase palliative.

Les soins palliatifs ne visent aucunement le rétablissement d’un patient. Au contraire, ils accompagnent ce dernier et ses proches vers l’acceptation de la maladie et de ses conséquences.

Par cette acceptation, on préserve le patient de traitements démesurés et d’acharnement thérapeutique qui n’apporteraient aucune amélioration.

Qui bénéficiera de tels soins?

  • Des personnes souffrant d’une maladie incurable, que le milieu médical considère comme étant en phase terminale, et dont l’espérance de vie n’excède pas deux mois ;

  • Des patients atteints d’une maladie incurable dont les familles ont besoin d’une période de répit pour reprendre des forces ;

  • Les membres des familles de ces malades en phase palliative qui recevront l’aide d’accompagnateurs et de professionnels qui les aideront à cheminer dans l’acceptation de l’inévitable.

Structures de soins palliatifs
Les soins palliatifs se décrivent par une sorte de prise en charge et d’accompagnement d’une personne malade en fin de vie. Ils peuvent être délivrés à domicile ou en institution, par des soignants professionnels ou des bénévoles.

Les soins palliatifs relèvent du devoir de tout professionnel de santé. La prise en charge en soins palliatifs s’effectue en institution ou au domicile.

En France, divers types de structures de soins palliatifs existents pour accueillir les patients en institution :

 

  • Les Unités de Soins Palliatifs : ce sont des services hospitaliers comportant des lits d’hospitalisation, pour lesquels les équipes sont formées spécifiquement, qui sont réservés aux situations les plus complexes. L’objectif national est d’avoir une unité de Soins Palliatifs par région, au minimum.

  • Les Équipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP) : ce sont des équipes pluridisciplinaires qui ont vocation de conseiller les équipes de soins ; d’animer des formations continues et initiales, de participer au soutien des équipes de soins ; de proposer des suivis de deuil. Ces équipes mobiles de Soins Palliatifs se déplacent dans les services hospitaliers la plupart du temps, elles sont composées d’un temps médical, d’un temps infirmier, d’un temps de psychologue, d’un temps de secrétariat.

  • Les réseaux de Soins Palliatifs : en France, il existe une centaine de réseaux de Soins Palliatifs. Il s’agit d’organiser les professionnels et les non professionnels dans le champ des Soins Palliatifs afin d’assurer une bonne continuité de soins entre l’hôpital et le domicile, de permettre le maintien à domicile quand il est souhaité par la personne malade, de coordonner les acteurs.

  • Les lits identifiés de Soins Palliatifs : il s’agit, dans des services non spécialisés, accueillant souvent des personnes en situation palliative, d’identifier, d’améliorer et de suivre cette activité.

 

Cannabinoïde et douleur : que dit la législation française ?

Fait surprenant quand on connaît la réticence du gouvernement à légaliser le cannabis, la France est le deuxième producteur mondial de chanvre industriel. Très encadrée, la culture du chanvre en France offre toujours d’excellentes opportunités économiques et promet de nombreuses créations d’emplois. 

 

Et la législation exacte ? Dans quelles conditions la culture du chanvre se fait-elle sur le sol français et que nous réserve l’avenir, notamment avec le développement du marché du CBD?

 

France: deuxième producteur mondial de chanvre

 

Bien qu’extrêmement restrictive pour les produits du cannabis et leur consommation, la France est toujours le deuxième producteur mondial, après la Chine. Il faut dire que l’hexagone aime faire une distinction claire entre le chanvre industriel et le chanvre, également appelé chanvre récréatif. 

 

Cependant, mis à part leur teneur en THC, molécule psychoactive du cannabis, rien ne distingue ces deux plantes appartenant à la même espèce : le cannabis sativa L.

 

En danger dès le début du XXe siècle, la culture du chanvre en France connaît néanmoins une énergie renouvelée. Elle borde aujourd’hui 8000 hectares, dont près de 5000 en Champagne-Ardenne, sa principale zone de production. Le chanvre est aujourd’hui principalement présent en Île de France, en Normandie, en Bourgogne, ainsi que dans les départements de la Manche, l’Aube et le Pays de la Loire.

 

Que dit la législation française ?

 

La culture du chanvre “thérapeutique” en France est soumise à la législation européenne. Cela stipule qu’une plante de cannabis sativa L. peut être cultivée et exploitée commercialement si la plante contient moins de 0,2% de THC, la substance psychoactive du cannabis. 

 

Il doit également appartenir à une variété de chanvre répertoriée et autorisée par le gouvernement français, au nombre de vingt-quatre suite au décret du 30 septembre 2019, article 1. Le produit fini doit enfin être caractérisé par l’absence de THC.

 

Une possible ouverture à l’avenir ?

 

Selon les données publiées en 2017 par un collège des producteurs et transformateurs français de chanvre, 89% du poids (79% de la valeur économique) de la production annuelle issue de la culture du chanvre en France est destiné à la création de paille. Les 11% restants (21% en valeur) constituent la production de graines de chanvre.

 

L’ouverture du secteur de l’exploitation du CBD destiné à la médication représenterait pour le marché français des opportunités d’emploi et des bénéfices considérables. Cela nécessiterait l’autorisation de la culture de nouvelles variétés de chanvre, sélectionnées pour leur forte teneur en cannabidiol et non pour leur production massive de paille et de céréales, comme c’est actuellement le cas. 

 

La vente de feuilles et de fleurs produites en France n’est pas non plus à l’ordre du jour, présentant une croissance totale sur le marché du CBD pour les producteurs français.

 

L’industrie française est donc particulièrement surveillée. Lors d’un voyage en Creuse en avril 2019, le Premier ministre Édouard Philippe a cependant promis d’étudier la demande des producteurs français et envisage l’autorisation du cannabis thérapeutique en France. En plus d’ouvrir de nouveaux horizons à la recherche médicale, cela pourrait également avoir pour effet de permettre l’expansion de la culture du chanvre en France.

 

Les cigarettes électroniques

La cigarette électronique, ou vapoteuse, est un appareil électronique qui chauffe un liquide aromatisé pour générer une vapeur destinée à être inhalée par l’utilisateur et imitant la cigarette de tabac classique.

 

 

  • Réussir son sevrage tabagique avec une cigarette électronique :

 

 

Constituant une solution efficace pour arrêter de fumer, la cigarette électronique agit principalement sur les trois dépendances du fumeur :

 

  1. la dépendance physique en compensant le manque en nicotine,
  2. la dépendance comportementale pour conserver la gestuelle,
  3. la dépendance psychologique qui aide à garder le plaisir qu’il avait en fumant.

 

 

  • Différents types de cigarettes électroniques :

 

 

En fonction de vos habitudes de fumeur de cigarettes, vous pouvez choisir le type de cigarette électronique qui répond parfaitement à vos besoins.

 

    • Cigarette électronique tube : simple à utiliser, cette e-cigarette est destinée principalement aux vapoteurs débutants pour s’initier au vapotage.
    • Cigarette électronique Pod : pratique et peu encombrant, un Pod est une e-cigarette simple d’utilisation offrant une vape intuitive et discrète aux vapoteurs débutants.
    • Cigarette électronique Box : plus performant et innovant, le format Box offre une autonomie de batterie et une personnalisation possible avec différentes formes et couleurs.
    • Cigarette électronique jetable : disponible à petits prix, ce modèle qui ressemble énormément aux cigarettes traditionnelles est parfait pour les vapoteurs débutants ou occasionnels.

 

 

  • Bien choisir sa cigarette électronique :

 

Pour bien choisir sa cigarette électronique, il faut commencer par sélectionner le matériel le plus adapté à vos besoins, notamment en terme de taille, de contenance du réservoir et d’autonomie de la batterie.

 

De plus, le choix de votre e-liquide et le dosage du taux de nicotine sont décisifs dès la première utilisation de votre e-cigarette pour réussir le sevrage tabagique.

 

Toutefois, il existe une large gamme de matériels de vape. Pour faire le bon choix, il est préférable de prendre l’avis et de faire conseiller par un spécialiste.

 

 

  • Avantages de la cigarette électronique :

 

Reproduisant les sensations d’une cigarette ordinaire, la e-électronique est moins nocive sur la santé évitant l’absorption des substances toxiques du tabac.

 

Étant une véritable alternative au tabac, elle permet au fumeur de conserver sa gestuelle en imitant les sensations d’une cigarette et d’assurer la dose de nicotine en évitant les risques liés à la toxicité de la combustion du tabac.

 

En plus des bénéfices sur la santé à long terme, la cigarette électronique est économique, permettant au fumeur de réussir sa transition du tabac à la vape, puis son sevrage grâce aux nombreuses saveurs de e-liquides proposées.

 

 

  • Impact sur la santé avec la cigarette électronique :

 

Les cigarettes électroniques sont alimentées par des flacons de liquide qui contiennent du propylène glycol ou du glycérol, de plusieurs arômes et taux de nicotine.

 

Selon l’INPES, ces liquides sont disponibles dans une sélection variée qui compte plus de 7 700, arômes différents répondant ainsi à tous les goûts.

 

Les dangers d’un emploi ponctuel et continu de la cigarette électronique est encore inconnu. Cependant, les experts confirment que les effets irritants et/ou toxiques de ses composants sont clairement moins élevés que ceux du tabac.

M3Pharmacie-Magnien parapharmacie en ligne

Vous n’avez pas assez de temps pour aller à la pharmacie ? Et si vous passez votre commande en ligne ? Découvrez  la plateforme en ligne M3Pharmacie-Magnien, un site se spécialisant dans la vente de produits pharmaceutiques en Semur-en-Auxois (21140). Vous y trouverez les meilleures références des articles provenant des grandes marques à prix réduits. Dès à présent, n’hésitez pas  à faire vos achats sur Internet et parcourez notre catalogue de produits, spécialement conçu afin de répondre à toutes vos attentes.

Les meilleurs des marques de maquillage à votre portée

Se maquiller n’est pas chose aisée. Le make-up exige des techniques même si vous voulez un rendu plus naturel. Regard bien habillé, teint soigné, lèvres embellies,… on a de quoi être fière après un maquillage réussi. Mais encore faut-il choisir les bons produits sur un site fiable et sûr. Découvrez sur notre parapharmacie en ligne, une sélection de produits dédiés à tous les goûts. Entre fonds de teint, ricils ou rouges à lèvres, vous pouvez choisir parmi les offres proposées. Beaucoup d’entre nous souhaite sublimer son teint et camoufler les petites imperfections de son visage. Pour ce faire, optez pour un fond de teint, une poudre de longue tenue et d’un blush. Pour éviter de se retrouver avec des produits cosmétiques non fiables qui entraînent parfois des problèmes cutanés, nous vous recommandons de vous orienter vers des produits de qualité sélectionnés dans les laboratoires pharmaceutiques. Pour un teint plus embellit, la Toleriane teint crème d’eau de La Roche Posay offre une bonne tenue du maquillage tout au long de la journée. Sa texture crème d’eau offre confort, souplesse, douceur, et une bonne hydratation pour une peau toujours en bonne santé. Préférez également le rouge à lèvre Novalip de la même marque. Restez glamour avec sa couleur intense tout en ayant des lèvres bien hydratées et réparées. 

Bien entretenir sa partie intime avec des produits adaptés

M3Pharmacie-Magnien se soucie également de l’hygiène intime des femmes. Vous disposez d’une multitude de choix à travers les articles fournis dans notre catalogue.  De nombreux produits à petit prix sont à votre disposition, des produits de soin intime, des serviettes et des tampons, des lots de préservatif… Utilisez le gel moussant Gynophilus pour apaiser et laver sans agresser la muqueuse génitale. De plus, il renforce et préserve les défenses naturelles cutanées. Pour celles qui sont à la recherche de protections hygiéniques de qualité, douces et respectueuses pour leur intimité, Saforelle Coton Protect s’avère également être le bon compromis. Hypoallergénique et dotés d’applicateurs en coton Bio, les tampons assurent une grande sécurité lors des règles. Le soin d’hygiène Hydralin Gyn est idéal pour soulager les désagréments de la partie intime. Cette solution est recommandée en cas de prolifération mycologique qui est généralement la cause d’inconfort intime et des irritations. Notez que celle-ci ne remplace pas un traitement médical spécifique. Appliquez le soin comme un savon liquide lors de votre toilette intime. Avec Klorane Crème Dépilatoire Apaisante, vous pouvez rapidement épiler les zones sensibles tout en ayant peau soyeuse et nette. Grâce aux propriétés adoucissantes et nourrissantes de l’amande douce, votre peau est parfaitement protégée durant l’épilation. En seulement 6 à 8 minutes, vous vous débarrasserez facilement des poils situés sur les parties sensibles.

Qu’est-ce que l’EMDR ?

Fondée par la psychologue clinicienne américaine Francine Shapiro, l’EMDR ou Eye Movement Desensitization and Reprocessing, en français Désensibilisation et Retraitement par les Mouvements Oculaires est une méthode utilisée en psychothérapie pour traiter le stress post traumatique en recourant aux mouvements oculaires rapides.

Cette méthode psychothérapeutique  s’adresse aux personnes victimes d’un événement traumatique tel que les catastrophes naturelles,  les abus sexuels, la guerre  ou l’accident de voiture. Le choc émotionnel et le traumatisme psychique qui s’ensuivent se manifestent alors par des symptômes comme  la phobie, la crise d’angoisse,  les troubles anxieux, l’attaque de panique, la régression chez les enfants et l’état dépressif. A terme, cet état peut altérer la santé physique et occasionner des douleurs chroniques, entraîner des difficultés professionnelles et affecter la qualité de vie du sujet.

Comment fonctionne l’EMDR?

Définie comme une thérapie comportementale et cognitive, l’EMDR agit sur les émotions présentes et les souvenirs passés. L’idée est de désensibiliser le vécu traumatique du patient pour que  le passé traumatique reste à l’état de souvenir, et ne peut plus affecter les émotions présentes. Au fil des séances, le poids des émotions négatives diminue et chaque souvenir lourd est remplacé  par une pensée positive.

Le cerveau qui a subi des événements traumatisants ne fonctionne plus normalement pour le traitement de l’information. Si, en temps normal il assimile rapidement les événements, les traumas entraînés par un choc grave le sont difficilement. Le sujet est alors victime de dissociation et de cauchemars. C’est le cas des vétérans de la guerre de Vietnam, parmi les premiers patients sur lesquels la méthode a été employée.

En effectuant une stimulation du cerveau alternativement du côté gauche et du côté droit par le mouvement oculaire, le thérapeute a pour objectif de guider le cerveau dans le retraitement du passé traumatique. Par le passé, la méthode a pu soigner de nombreux patients victimes de troubles dissociatifs dus au stress post.

Afin de bénéficier de tous les bienfaits des thérapies EMDR, n’hésitez pas à vous rapprocher d’une praticienne professionnelle. Une hypnothérapeute spécialisée en EMDR à Béthune vous accueille au sein de son cabinet.