Les soins palliatifs

 

Les soins palliatifs sont les services médicaux, infirmiers, professionnels et autres requis par des malades atteints d’une maladie incurable. Ces services s’inscrivent dans l’ensemble des soins qui leur sont offerts, dans le respect des personnes, de leurs choix, de leurs valeurs et de leur cheminement afin de leur offrir le plus de confort possible avant le grand départ.

L’objectif principal des soins palliatifs est de soulager au mieux la douleur éprouvée par une personne atteinte d’une maladie grave, en fin de vie. Il s’agit d’offrir à cette personne des traitements pour apaiser sa douleur et son inconfort. Dans certains cas, on peut avoir recours à des interventions médicales et chirurgicales. Toutefois, l’objectif de ces interventions est le soulagement des douleurs et non pas la guérison du patient.

Prodigués par une équipe constituée de bénévoles, de membres du personnel médical, d’intervenants sociaux, de chefs spirituels et autres, ils comportent une grande prise en charge de la personne atteinte à plusieurs niveaux :

  • Sur le plan médical, par le soulagement de toutes sources d’inconfort et de douleur.

  • Sur le plan psychologique, par l’accompagnement de la personne malade qui traverse de grandes difficultés et qui souhaite conserver sa dignité, mais aussi dans l’accompagnement des proches et de la famille de cette personne qui traversent une dure épreuve et qui doivent faire leur deuil et accepter la réalité. Les soins peuvent donc continuer d’être délivrés même après le décès de la personne malade.

  • Les soins palliatifs prennent aussi en compte les croyances religieuses, les aspects spirituels et les facteurs sociaux qui entourent la personne malade en phase palliative.

Les soins palliatifs ne visent aucunement le rétablissement d’un patient. Au contraire, ils accompagnent ce dernier et ses proches vers l’acceptation de la maladie et de ses conséquences.

Par cette acceptation, on préserve le patient de traitements démesurés et d’acharnement thérapeutique qui n’apporteraient aucune amélioration.

Qui bénéficiera de tels soins?

  • Des personnes souffrant d’une maladie incurable, que le milieu médical considère comme étant en phase terminale, et dont l’espérance de vie n’excède pas deux mois ;

  • Des patients atteints d’une maladie incurable dont les familles ont besoin d’une période de répit pour reprendre des forces ;

  • Les membres des familles de ces malades en phase palliative qui recevront l’aide d’accompagnateurs et de professionnels qui les aideront à cheminer dans l’acceptation de l’inévitable.

Structures de soins palliatifs
Les soins palliatifs se décrivent par une sorte de prise en charge et d’accompagnement d’une personne malade en fin de vie. Ils peuvent être délivrés à domicile ou en institution, par des soignants professionnels ou des bénévoles.

Les soins palliatifs relèvent du devoir de tout professionnel de santé. La prise en charge en soins palliatifs s’effectue en institution ou au domicile.

En France, divers types de structures de soins palliatifs existents pour accueillir les patients en institution :

 

  • Les Unités de Soins Palliatifs : ce sont des services hospitaliers comportant des lits d’hospitalisation, pour lesquels les équipes sont formées spécifiquement, qui sont réservés aux situations les plus complexes. L’objectif national est d’avoir une unité de Soins Palliatifs par région, au minimum.

  • Les Équipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP) : ce sont des équipes pluridisciplinaires qui ont vocation de conseiller les équipes de soins ; d’animer des formations continues et initiales, de participer au soutien des équipes de soins ; de proposer des suivis de deuil. Ces équipes mobiles de Soins Palliatifs se déplacent dans les services hospitaliers la plupart du temps, elles sont composées d’un temps médical, d’un temps infirmier, d’un temps de psychologue, d’un temps de secrétariat.

  • Les réseaux de Soins Palliatifs : en France, il existe une centaine de réseaux de Soins Palliatifs. Il s’agit d’organiser les professionnels et les non professionnels dans le champ des Soins Palliatifs afin d’assurer une bonne continuité de soins entre l’hôpital et le domicile, de permettre le maintien à domicile quand il est souhaité par la personne malade, de coordonner les acteurs.

  • Les lits identifiés de Soins Palliatifs : il s’agit, dans des services non spécialisés, accueillant souvent des personnes en situation palliative, d’identifier, d’améliorer et de suivre cette activité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *